Le baptême dans la brousse de Mampikony.

Un des prêtres de la mission de Mampikony nous proposait d’aller le dimanche en brousse pour assister à des baptêmes. Et donc me voilà partie pour écouter la messe. Et quelle messe : 2h00 ! Autant dire un supplice pour moi ! Au moment de la communion, je me suis enfouie (je le confesse !).  La messe eut lieu dehors sous une bâche. Mais cette journée fut formidable. A la fin de la messe, une vente aux enchères eut lieu (au même endroit que la messe) pour payer l’église en construction.

Je m’amusais de voir que les petites filles de Madagascar ou de France sont habillées exactement pareils pour leur baptême.

petites filles en robe de baptême.

petites filles en robe de baptême.

Puis, il fallut reprendre le chemin …

Sur le chemin du retour.

Sur le chemin du retour.

Soizic MORIN.

Publicités

Madagascar (2) : la fête de l’école à Mampikony.

J’ai passé 10 jours à Mampikony dans un centre tenu par des prêtres. Le deuxième jour de mon arrivée, la fête de l’école eu lieu. Ce fut l’occasion de faire connaissance avec quelques enfants et surtout de voir leurs prouesses comme en hip-hop !

Et la petite vidéo du hip-hop.

Soizic MORIN

 

Madagascar (1) : sur la route de Tananarive-Mampikony.

Arrivée dans la capitale malgache vers 2h00 du matin, je repars le jour même en taxi brousse pour 10h00 de voyage en taxi brousse. C’est à travers ces vidéos et photos que je vous propose de partager cette première expérience malgache.

Pour sortir de la banlieue de Tananarive, il faut compter une bonne heure. On peut observer les nombreux vendeurs de légumes, chaussures, les chantiers commencés qui se termineront peut-être un jour …

Très vite, j’ai été émerveillée par les paysages.

Soizic MORIN