Un après-midi d’août à Pondichery

Nous poursuivons notre première journée vers la plage. Il y a peu de nageurs ; en réalité dans mes souvenirs, il y en a aucun. Personne est étendue sur la plage. Les Indiennes et Indiens passent, discutent. Le portrait d’Abdul Kalam est toujours là trônant à côté de celui de Gandhi. C’est un peu comme si le portrait de Rocard (pour prendre quelqu’un de déjà mort) était placé sur une plage à côté de celui de Blum ou de De Gaule (au choix des sensibilités politiques des uns et des autres).

Mais une journée en Inde sans la visite d’un site religieux n’est pas une journée en Inde. L’église est merveilleusement kitch la piéta de Michel Ange est imitée encore une fois. Le temple de Ganesh n’a rien a envié à cette église. Au contraire, lui a un elephant vivant. Tout le monde vient se faire bénir par l’animal, même une famille d’anglais, la question est : de retour au pays après avoir donné de l’herbe à la vache se font-ils bénir par cette dernière ?

La nuit tombe très rapidement, j’avoue je suis fatiguée, l’ambiance ne me plaît guère dans cette pénombre. Nous rentrons, nous croisons une femme dessinant un kolam.

Soizic MORIN

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s