Pondichéry, le marché…

Pondichéry, ville fantasmée par certains, rêvée par d’autres ; le nom de cette ville évoque pour n’importe qui une multitude d’images.

Ma première rencontre avec Pondichéry, un samedi matin d’août, est son marché. Lieu aux mille couleurs, odeurs, produits. Il est mi-extérieur, mi-intérieur. Je crois qu’il ne faut surtout pas chercher de logique à la disposition du lieu. A l’étage, c’est le royaume du poisson. A un endroit, un groupe de femmes est attroupé pour vendre du poisson. Je me rends compte en regardant les photos, que pour ces femmes, ce lieu n’est peut-être pas seulement un lieu de vente mais aussi un lieu de sociabilité où elles échangent entre elles.

Au rez-de-chaussée, on y trouve pleins de choses, c’est un peu la caverne d’Ali Baba. Les marchands se font plus masculins. Ils se laissent assez facilement photographier, certains même prennent la pause comme ce vendeur de collier de fleur qui est heureux de pouvoir poser avec son téléphone portable.

Cette première matinée à Pondichéry s’achève ainsi.

Soizic MORIN

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s