Le moulin à prière.

Chers lecteurs,

Je vous propose de commencer ce soir une nouvelle série sur le religieux : l’analyse de certains objets, monuments religieux.

Nous commencerons par le moulin à prière. Le moulin religieux est d’origine tibétaine. Il est lié au bouddhisme. Il n’y a pas de monastères boudhistes sans moulins religieux.

C’est quoi  ? En règle générale, c’est un cylindre. La plupart du temps, ces moulins à prière sont alignés.

Moulins à prière au monastère d'Aryapala dans le parc national de Gorki-Terelj. Le 04 août 2012.
Moulins à prière au monastère d’Aryapala dans le parc national de Gorki-Terelj. Le 04 août 2012.

Tous les moulins à prière n’ont pas la même forme ni la même couleur. Mais ils ont la même fonction. Les Mongols doivent tourner ces cylindres dans le sens d’une aiguille d’une montre. Pourquoi Des mantras ont été déposés à l’intérieur de ces cylindres. Les Mongols pensent que les tourner revient à lire le mantra : la prière s’envole.

Moulin à prière au monastère de Gandantegchinlin. Le 15 juillet 2012.

Moulin à prière au monastère de Gandantegchinlin. Le 15 juillet 2012.

Parfois, au lieu d’avoir une série de moulins à prière, nous pouvons juste avoir un gros moulin à prière. Je n’ai pas compris ce que les Mongols regardaient vers le haut.

Un unique moulin à prière au monastère d'Aryapala dans le parc national de Gorkhi-Terelj. Le 04 août 2012.

Un unique moulin à prière au monastère d’Aryapala dans le parc national de Gorkhi-Terelj. Le 04 août 2012.

J’ai été surprise de voir qu’au monastére d’Aryapala, beaucoup de moulins à prière étaient en mauvais état.

Moulin à prière au monastère d'Aryapala au parc national de Gorkhi-Terelj. Le 04 août 2012.
Moulin à prière au monastère d’Aryapala au parc national de Gorkhi-Terelj. Le 04 août 2012.

Ou en très mauvais état …

Moulin à prière au monastère d'Aryapala dans le parc national de Gorkhi-Terelj. Le 04 août 2012.

Moulin à prière au monastère d’Aryapala dans le parc national de Gorkhi-Terelj. Le 04 août 2012.

Publicités

Autour du festival du Naadam à Oulan-Bator en Mongolie.

Les jeux du Naadam sont riches d’enseignement sur la culture mongole. L’observation de ce qui se passe autour de ce festival à Oulan-Bator en Mongolie est tout aussi intéressant.

Sur cette photo, nous pouvons voir des touristes prendre des photos. La peur des pickpocket amène la jeune femme à mettre son sac à dos devant elle. Derrière le jeune couple, une jeune femme porte un masque pour se protéger de la pollution urbaine.

Touristes au festival du Naadam à Oulan Bator. Le 12 juillet 2012.

Le festival du Naadam est aussi l’occasion pour certains habitants de gagner quelques tugriks (monnaie mongole). Il y a des stands de souvenirs (chapeaux traditionnels, drapeau mongol), et aussi des stands où le gourmand peut se restaurer. En arrière plan, on peut observer deux femmes tenant des parapluies. Il ne pleut pas. Elles se protègent du soleil.

les restaurants de deux jours autour du stade d’oulan bator lors du festival du Naadam. Le 12 juillet 2012.

Oulan-Bator 2012 : capitale de la Mongolie.

Pourquoi ce voyage ? « I don’t know. » C’est la réponse que j’ai donné à l’employée de l’agence qui m’a demandé pourquoi j’avais choisi de partir en Mongolie. Et j’avoue, je ne sais toujours pas. Je suis partie un mois pour … Lire la suite