En quittant Chennai, 31 juillet …

31 juillet, direction vers la mythique ville de Pondichéry, ancien comptoir français. Nous nous arrêtons à deux reprises sur le chemin. Pour commencer, nous allons observer un atelier de fabrication des kalamkari. Le kalamkari désigne un tissu peint à la main. Ici, les motifs se font avec des tampons. Une certaine quiétude règne dans le lieu. Bien que situer à Chennai, il se situe à plusieurs kilomètres du centre. Le son des klaxons des voitures ne se fait pas entendre. Le travail est minutieux, il faut d’abord peindre les tissus, puis le tissu est rincé (il avait été notamment trempé dans du lait) et ensuite étendu.

Nous quittons ce havre de calme pour Mamallapuram, petit port de pêche et surtout cité où se concentre des vestiges archéologiques d’une grande splendeur. Les vaches ont envahi la plage, elles traversent la plage comme elles passeraient dans un champ en Bretagne. Certaines assument complètement leur côté star et décident de se prélasser au soleil.

Cette matinée s’achève ainsi. Nous allons rejoindre un restaurant pour y manger ces fameux poissons…

La suite demain…

Soizic MORIN

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s