Troisième journée à Chennai

Troisième journée, troisième réveil en Inde.

Ce jour là, la ville vit au ralenti. C’est le jour de l’hommage national à l’ancien président Kalam. Son portrait est omniprésent dans les rues ; les autels avec offrandes de noix de coco se multiplient. Le soir, il n’y aura pas une goute d’alcool au restaurant de l’hôtel, il y aura seulement deux touristes français.

La journée nous visitons le quartier des pécheurs. Pour une fois, il n’y a pas de surprises. C’est un quartier de pécheurs semblable à d’autres quartiers de pécheurs dans le monde. Les barques sont colorés, les dieux sont peints en guise d’ ex-votos, les fils de pêche sont posés sur la plage, les cabanes des pécheurs sont aussi délabrées que celles observées au Sénégal ou à Madagascar.

La visite d’une église chrétienne est aussi commune à d’autres visites d’églises dans les anciens pays colonisés. Le kitsch y règne en maître, tout est très (trop?) coloré ; finalement ce décor s’harmonise parfaitement avec l’iconographie hindoue.

Soizic MORIN

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s