Le monastére de Gandantegchinlin à Oulan-Bator en Mongolie.

Le monastére de Gandantegchinlin à Oulan-Bator en Mongolie est plus connu sous le nom de Gandan. Gandantegchinlin signifie « la grande place de la joie complète ».

J’ai eu l’occasion de le visiter deux fois durant mon séjour : le 15 jullet 2012, et le 29 jullet 2012. Pourquoi ? Ce monastère par sa taille, ses couleurs, son ambiance m’avait fasciné. Deuxième rasion : je voulais assister à la cérémonie religieuse du matin.

J’ai été surprise de voir l’afflux de Mongols dans ce monastère. Mais peut-être faut-il préciser ce qu’est un monastère bouddhiste en Mongolie. Le monastère de Gandantegchinlin n’est pas juste un batiment, c’est un important espace religieux . Il y a plusieurs temples, un collège de médecine traditionnelle et d’astrologie, une université et tous le reste : stuppa, moulins à prières … . Ce monastère boudhiste a survécu au régime communiste.

Malgré le plan donné à l’entrée du monastère, je n’ai pas réussi à identifier tous les sites. Mais je ne perd pas espoir.

Les Mongols viennent en nombre dans ce monastère. Au départ, j’étais un peu surprise qu’autant de Mongols acceptent de payer si cher pour rentrer. Mais un Français d’origine asiatique m’a confié qu’il n’avait pas payé l’entrée : l’entrée est payante pour les touristes. Et je peux comprendre : c’est un lieu qu’il faut entretenir !

Un temple au monastère de Gandantegchinlin. Le 15 juillet 2012.

Un temple au monastère de Gandantegchinlin. Le 15 juillet 2012.

Les temples, collèges, université sont séparés du monde exterieur par un mur de protection de couleur jaune. Malgré la sacralité du lieu, certains artistes se sont permis de compléter la décoration du mur.

Le mur de protection entre la ville et les bâtiments religieux. Le 15 juillet 2012.

Le mur de protection entre la ville et les bâtiments religieux. Le 15 juillet 2012.

Lorsque l’on rentre dans ce monastère par la porte sud, on a d’un coup l’impression d’un havre de paix dans la capitale mongole. L’architecture de cette porte est de style chinois. Sur la photo ci-dessous, nous pouvons observer deux symboles bouddhistes importants : la présence des lions des neiges et le dharma. Et, il y a une vendeuse de graines pour les pigeons.

la porte sud du monastére de Gandantegchinlin. Le 15 juillet 2012.

La porte sud du monastére de Gandantegchinlin. Le 15 juillet 2012.

Le temple le plus connu est Migjed Chanraisig.

Le monastére de Gandantegchinlin, le 15 juillet 2012.

Le temple de Migjed Chanraisig , le 15 juillet 2012.

Ce temple est connu parce qu’il abrite une immense statue celle de Bodhisattva Avalokiteshvara. Nous pouvons le traduire grossiérement par le Bouddha de la compassion. La statue à l’origine était en cuivre. Cependant, les Communistes l’ont détruite en 1937. Elle est reconstruite en 1996. Elle mesure 26 métres et pése 20 tonnes. J’ai une unique photo de cette statue, et en plus juste les pieds. Pour prendre des photos dans ce temple, il fallait payer 25000 tugrik c’est à dire presque 30 euros. Je n’ai pas voulu payer, mais je me suis permise de voler une photo avec un moine qui fasait le nettoyage.

La statue de Bodhisattva Avalokiteshvara. Le 29 juillet 2012.

La statue de Bodhisattva Avalokiteshvara. Le 29 juillet 2012.

Monter quelques marches permet d’avoir une meilleure vue sur le monastére mais aussi sur la ville d’Oulan-Bator. Je trouve que la photo ci-dessous est intéressante : elle permet de montrer la complexité de la capitale. Au premier plan  à gauche, on observe un bout du mur du monastére ; puis on voit des petites cabanes jaunes : elles sont destinées à des Mongols pauvres ; au troisième plan des constructions de complexes immobiliers apparaissent ; puis on voit les immeubles de la période communsite ; et enfin la montagne.

Un peu de géographie. Le 15 juillet 2012.

Un peu de géographie. Le 15 juillet 2012.

L’occidental que je suis a été étonnée de voir qu’un immense complexe immobilier se construisait juste à côte du monastére de Gandantegchinlin. Ce complexe n’a rien de religieux. Un restaurant devrait y voir le jour.

La construction d'un complexe immobilier mitoyen au monastére de Gandantegchinlin. Le 15 juillet 2012.

La construction d’un complexe immobilier mitoyen au monastére de Gandantegchinlin. Le 15 juillet 2012.

J’ai été surprise lors de ma deuxième visite dans ce monastére. Des pieds géants et une ger avaient été ajoutés. Je cherche encore la signification de ces pieds géants. Les Mongols les touchent avec beaucoup de sollenité. Peut-être sont-ils les pieds de Bouddha. Cependant, les représentations des pieds de Bouddha. Cependant, habituellement les représenations des pieds de Bouddha les montrent avec des dessins. Ces pieds sont posés devant le temple de Bodhisattva Avalokiteshvara.

Des pieds géants. A qui sont-ils ? Le 29 juillet 2012.

Des pieds géants. A qui sont-ils ? Le 29 juillet 2012.

A quelques mètres de ces pieds, une ger s’était invitée.

Une ger un 29 juillet. Le 29 juillet 2012.

Une ger un 29 juillet. Le 29 juillet 2012.

Soizic Morin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s