Les trois jeux traditionnels lors du festival du à Oulan-Bator en Mongolie.

Durant deux jours, les meilleurs athlétes mongols s’affrontent autour de trois jeux traditionnels à Oulan-Bator en Mongolie.

Ces jeux sont aussi appelés les trois jeux virils. Ces jeux rappelent le mode de vie nomade des Mongols. Normalement, l’apprentissage de ces jeux se fait au sein du foyer. Cependant, des cours sont de plus en plus donnés pour apprendre la lutte et le tir à l’arc.

Le premier jeu auxquel j’ai assisté est la lutte. Plusieurs combats ont lieu en même temps. La lutte est un jeu très prisée par les Mongols, dire à un père que son fils deviendra un bon lutteur est un compliment. Comment gagner ? Il faut que son adversaire pose un genou par terre ou mieux tombe.

Le deuxième jeu auxquel j’ai assisté est le tir à l’arc. C’est le sport le moins prisé des Mongols. Pourquoi ? Parce que les femmes ont commencé à y participer à partir du XX e siècle. Les hommes et les femmes qui y particpent doivent être vétus du deels, l’habit traditionnel.

Le troisième jeu est la course à cheval. Je n’ai pas assisté à cette épreuve, elle se déroulait à quelques kilométres d’Oulan-Bator.

Soizic Morin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s