Oulan-Bator 2012 : capitale de la Mongolie.

Pourquoi ce voyage ?

« I don’t know. » C’est la réponse que j’ai donné à l’employée de l’agence qui m’a demandé pourquoi j’avais choisi de partir en Mongolie. Et j’avoue, je ne sais toujours pas.

Je suis partie un mois pour travailler dans des orphelinats. J’ai aussi eu l’occasion de visiter Oulan-Bator.

Pourquoi ce titre ?

J’avoue, j’ai hésité entre plusieurs titres : Mongolie 2012 (un peu banal), au pays des yaks (étrange pour d’autres), au final j’ai choisi Oulan-Bator 2012. Oulan-Bator est la premiere ville que j’ai vu en arrivant. Oulan-Bator est la capitale de la Mongolie. Bon, il faut l’avouer c’est même la seule ville que j’ai vu, après c’est la steppe, c’est la campagne, le vert et les yaks. Sur le chemin entre l’aéroport et Oulan-Bator, on voit en premier les montagnes qui entourent la ville. Puis, les panneaux publicitaires et usines surgissent très rapidement. Ceci donne un bon aperçu de ce qu’est Oulan-Bator : une capitale qui oscille entre la tradition et la modernité.

La périphérie d’Oulan-Bator, le 9 juillet 2012 vers 07h00.

Soizic Morin

Publicités

2 réflexions sur “Oulan-Bator 2012 : capitale de la Mongolie.

  1. Oulan-Bator, Dark Vador, mes réminiscences cinématographiques ont brouillé les pistes pour découvrir cet Oulan qui se gaussait de ma ferneture pour congés annuels ! La voilà donc revenue la voyageuse impénitente, mais toujours là-bas par les souvenirs et les images qu’elle nous donne à partager.
    Intéressant le reportage sur cette fête du Naadam qui, par la date seule, pourrait faire penser à notre 14 juillet, sur un stade, avec défilé de sportifs type Jeux Olympiques ; les osselets, moins spectaculaires, gardent tout leur mystère que même la vidéo ne parvient pas à éclaicir !
    Une petite remarque technique concernant le format de tes images qui s’affichent très étirées en hauteur sur mon écran … mais peut-être que papa pourra jeter un oeil et résoudre le problème (si problème il y a), à moins que la chambre Rolleiflex 6002 qu’il t’a prêtée n’en soit la cause !!!
    Quels ont été tes coups de coeur … ou de blues ? L’accueil réservé à une blanche et frèle européenne au pays des peu tendres émules de Gengis Khan ? Leur vie nomade dans la steppe : mode de vie en voie de disparition ou avenir préservé pour ces populations à la marge d’une société au mieux indifférente ?
    A très +
    Bises

    • En effet, on pourrait comparer la fête du Naadam aux Jeux Olympiques (comparaison que j’ai lu à plusieurs reprises, c’est aussi une façon d’attirer les touristes). Ah les osselets, que de mystères ! J’ai un petit paquet d’osselet, il y a une notice, mais le hic, je n’arrive pas à savoir quel est l’os du chameau, cheval … .
      Mes coups de coeur : ils sont nombreux. Je me suis beaucoup attachée aux enfants du premier orphelinat, j’ai apprécié le calme des monastères bouddhistes à l’intérieur de la capitale ultra moderne. Les Mongols sont très attachés à la vie nomade (je ferai un article) même s’ils ne sont plus nomades. Et paradoxalement, la capitale se modernise à toute vitesse (ça saura l’occasion d’un nouvel article). Mes coups de blues : la solitude dans le premier orphelinat, j’ai passé huit jours sans pouvoir parler ni français ni anglais !
      L’accueil a été très bon, les Mongols ne prêtent pas vraiment attention aux touristes.

      La suite dans mes prochains articles…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s